Histoire du Planétarium de Nantes

1981-2021 : 40 ans du Planétarium de Nantes

Pour fêter nos 40 ans, une exposition en différents panneaux accrochés aux grilles du Planétarium vous raconte l'invention du planétarium et l'évolution des techniques de ces lieux étranges où on peut voir les étoiles et visiter l'Univers.

Nous vous proposons également une vidéo afin de mettre en perspective un siècle de planétarium dans le monde, de marquer les 40 ans du Planétarium de Nantes et d'en profiter pour jeter un oeil dans nos coulisses :

  • comment prépare t-on une séance de planétarium ?
  • comment fonctionne t-il ?
  • quelle équipe ?

 

Histoire du Planétarium de Nantes

L'origine du Planétarium remonte à la fin des années 70, quand la Ville de Nantes ouvre son Musée Jules Verne au sommet de la Butte Sainte Anne.

A l'occasion des 150 ans de la naissance de Jules Verne, en septembre 1978, une grande exposition est organisée au Palais de la Bourse (FNAC aujourd'hui). La société Zeiss, célèbre dans le secteur optique (microscopes) et des planétariums, y expose, sous un dôme provisoire de 8 mètres, un appareil de projection capable de reproduire le ciel étoilé. L'installation séduit les élus qui décident d'en acquérir un pour la Ville de Nantes.

Plane_ephemere.jpg

Après deux ans de recherche d'un lieu permanent (l'IUT, la chapelle du Lycée Clémenceau, l'auditorium du Muséum d'Histoire Naturelle...), c'est finalement dans un nouveau bâtiment que ce planétarium sera installé. Les travaux commencent à l'automne 1980, en haut du Square Moisan, rue Lehuédé. Opérationel à la mi-mai 1981, il sera inauguré le 18 juin 1981 par le député maire Alain Chenard.

img600.jpg   Plane Nantes 1981.jpg

C'est le premier planétarium de province, installé dans un bâtiment dédié, après celui du Palais de la Découverte à Paris. Le Planétarium de Nantes est équipé avec un projecteur Zeiss, modèle ZKP2 (équipant également le 6 mètres de Reims, celui de Marseille qui brûlera en 1983, et de Nîmes qui ouvrira un an plus tard). A ses début, la salle pouvait accueillir jusqu'à 54 personnes et était gérée par un seul responsable. En 1985, l'équipe s'aggrandie et passe à 2 personnes, puis 3 à plein temps dès l'an 2000.

Salle_ZKP2.jpg

 

A partir de 1993, un petit planétarium mobile gonflable a commencé à circuler dans les établissements scolaires de la Ville puis dans le département et au-delà.

intérieur.jpg   Fête de la science Beaulieu.JPG

 

En 1996, le Square Moisan est rénové, d'une part avec des plantations d'essences rencontrées dans les voyages décrits par Jules Verne, et d'autre part avec l'installation d'un cadran solaire géant entouré de 4 stèles dédiées aux phénomènes astronomiques, comme les éclipses ou les saisons, construites par le gnomoniste Jean-Michel Ansel.

animation square juin-1.jpg   animation square juin-2.jpg

 

En 2000, la Ville de Nantes agrandit légèrement le Planétarium en construisant un bloc d'un étage avec 2 petits bureaux.

Travaux Planétarium de Nantes (Mars 2001) - 04.jpg   Planetarium_exterieur_avant.jpg

 

Passage au numérique

A la rentrée 2005, le Planétarium franchi le rubicon en évoluant son installation vers le numérique ! Le célèbre projecteur d'étoiles Zeiss est démonté et remplacé par une solution entièrement numérique : un système de projection de 5 vidéo projecteurs pour couvrir toute la voûte céleste, piloté par des ordinateurs et un logiciel astronomique en temps réel. Le tout installé par une société française de Saint Etienne : RSA-Cosmos. C'est une des toutes premières installations numériques dans une salle de moyenne dimension.

128_2851.JPG   planetarium_salle_1b.jpg

 

L'ancien projecteur Zeiss, opérationel depuis 25 ans, est offert par la Ville de Nantes à l'Université de Cordoba en Argentine (qui contruira son dôme de 8 mètres pour l'accueillir en 2017).

cordoba.jpg   cordoba2.jpg

 

En 2010, grâce à une nouvelle direction, l'équipe s'étoffe progressivement à 4, puis 5 personnes, permettant une ouverture 7 jours sur 7 et une fréquentation annuelle bondissant de 25 000 à 60 000 personnes aujourd'hui.

Le numérique est une évolution vers des capacités pédagogiques presqu'infinie ! Le prix à payer est son obsolescence rapide... En 2013, toute l'installation doit évoluer (ordinateurs/projecteurs/logiciel). Deux vidéo projecteurs remplaceront avantageusement les 5 petits vidéo projecteurs précédent. Le dôme d'origine en fibre de verre blanc sera repeint en gris (ce qui permet de limiter le niveau de réverbération de la projection).

peinture_grise.jpg   IMG_2371.jpg

 

De 2015 à 2016 : conséquence de la mutualisation des ressources, le Planétarium de la Ville de Nantes est transféré à la Métropole.

En 2019, nouvelle évolution : les ordinateurs et les fibres optiques sont changées.

Pour les 40 ans du Planétarium, des travaux concernant la salle de projection avaient été programmés pour la rentrée 2020 :

  • Déplacement du pupitre de commande hors du périmètre de la salle en empiétant sur le hall d'accueil pour permettre l'ajout de 8 sièges supplémentaires,
  • création d'un sas permettant un nouvel accès sans inonder la salle de lumière,
  • changement des fauteuils,
  • moquette,
  • revêtements muraux et peintures.

Mais la pandémie mondiale s'est invitée modifiant les plans initiaux... Les travaux commencés en septembre ont été suspendus pendant 6 mois, pour reprendre à la mi-mars 2021, le temps de les adapter pour anticiper les futures normes pour la sécurité du public :

  • nouvelle centrale d'air neuf (CTA dans local dédié),
  • nouvelle centrale de chauffage et refroidissement d'air (dans les combles et sur le toit terrasse),
  • les anciens conduits d'aération souterrains sont condamnés,
  • nouveaux conduits d'air aériens (dans les combles, toits terrasses, murs, hall d'accueil et salle de pause),
  • reconfiguration de la salle de pause (conduits d'air),
  • isolation acoustique des combles (CTA au dessus du dôme de projection).

IMG_4286.JPG   IMG_4368.JPG

Le 3 juillet 2021, le Planétarium de Nantes rouvre avec une jauge de 59 places et un système d'aération et de chauffage totalement renouvelé.

salle_2021.JPG

Projets :

  • pose d'un petit préau pour abriter la file d'attente extérieure,
  • passage au "4K" (changement des vidéo projecteurs pour augmenter la résolution d'affichage à 4096 pixels sur un méridien).